L’histoire de Familles de France

L’histoire de Familles de France

Les origines

L’origine officielle du mouvement familial se retrouve en 1939 quelques semaines avant le début des hostilités de la seconde guerre mondiale.

Un décret-loi qui a mérité le nom de «code de la Famille» permettait d’amorcer une large politique de la famille.

La volonté gouvernementale était de constituer une armature solide ou la famille pourrait alors s’épanouir.

Les cinq années qui ont suivi, ont engendré une crise démographique qui menaçait la substance même du peuple français au point de risquer de le réduire à la population d’une nation de second rang.

Déjà conscient de ces risques, le régime de Vichy avait tenté d’organiser le rassemblement des familles en créant à tous les échelons de la vie administrative – une association familiale à but général – ouverte dans la commune ou le canton à toutes les familles françaises et chargée de représenter les familles dans l’ensemble de leurs intérêts matériels ou moraux devant les pouvoirs publics.

L’esprit qui animait ce projet n’était plus compatible à la libération avec la restauration d’un régime de liberté à la sortie du conflit en 1945.

Le gouvernement provisoire du général De Gaulle qui vient d’aménager les allocations familiales prouve qu’il entend réagir au péril qui menace le pays, à savoir: la dénatalité. Les autorités qui assument la lourde charge de l’œuvre de redressement veulent se sentir appuyées par l’ensemble des familles.

Il y a alors volonté de grouper les familles en un faisceau d’autant plus riche qu’il le sera à sa source c’est-à-dire plus diversifié et plus spontané.

A l’arrêté du premier projet succède le pluralisme du second beaucoup plus conforme aux traditions libérales de notre pays.

Les associations familiales qui existent depuis la fin du 19ème siècle vont pouvoir se regrouper en gardant leur autonomie et leur activité propre et harmoniser leur action.

Ainsi vont se concilier la discipline nécessaire à la collaboration active et permanente avec les pouvoirs publics et la richesse qui résulte de la diversité.

L’ordonnance 45-323 du 3 Mars 1945 crée les unions d’associations familiales et définit ces associations familiales.

Extrait du Rapport moral présenté par M. Chrétien (A.G. du 12 avril 2003)

La naissance des mouvements familiaux

C’est grâce aux tout premiers mouvements familiaux, au début du 20e siècle, que la famille a peu à peu été reconnue par les pouvoirs publics. Au fil du temps, elle a réussi à bénéficier d’un statut et de reconnaissances financières. Au fur et à mesure que les conjonctures ont changé, les familles ont modifié leur mode de vie et le mouvement s’est modulé en fonction de ces changements. Familles de France a sans cesse réussi à s’adapter.

A l’origine, trois courants

À la fin du 19e siècle, ni les pouvoirs publics, ni la société ne perçoivent positivement la famille. Cela conduit des pères de familles nombreuses à se regrouper en associations d’entraide mutuelle.

En 1908, émerge alors la lame de fond de notre mouvement, animée par Simon Maire, fondateur de la Ligue des Pères et des Mères de Familles Nombreuses, riche de 600 adhérents en 1912. Grâce à leurs actions souvent spectaculaires, les pouvoirs publics prennent enfin conscience que les familles sont les créancières de la nation.

Par ailleurs, dans les premières années du 20e siècle, apparaissent quelques associations à l’esprit bien particulier. Il n’y est absolument pas question d’assistance mais d’éducation. Jean Viollet, fondateur des oeuvres du Moulin vert, en est le concepteur. Le phénomène reste marginal, mais la façon qu’a ce novateur d’envisager les problèmes va influencer le mouvement qu’est Familles de France. Jean Viollet a, en effet, la conviction que ce n’est absolument pas par des quêtes humiliantesque l’on pourra améliorer le sort des familles, mais plutôt en leur apprenant à s’aider elles-mêmes et à prendre en charge leurs propres problèmes.

Sous l’occupation, les familles se regroupent à nouveau. L’objectif et de s’aider mutuellement à faire face aux difficultés du quotidien.

Les grandes victoires

– Institution de la fête des mères, fêtée avec éclat en 1920

– Création de la médaille de la Famille française en 1920

Toutes ces mesures sont à l’initiative de Jules-Louis Breton, Ministre de l’hygiène, de l’assistance et de la prévoyance sociales, député socialiste du Cher.

1932 : Généralisation des allocations familiales à tous les salariés du commerce et de l’industrie.

1939 : Promulgation du Code de la Famille

1947 : Fusion des trois grands mouvements familiaux non syndicalistes en une puissante fédération : la Fédération des Familles de France, du jeune foyer à la famille nombreuse.

Années 1950 : Familles de France gagne la bataille pour la création de l’allocation logement

1950/1960 : Création des premières associations Famille Lorraine en Moselle

1960/1970 : Les bourses aux vêtements se multiplient

Année 1990: Développement d’actions à caractère plus militant

La Fédération Nationale Familles de France

La Fédération Nationale Familles de France a été fondée en 1921.

Elle a été reconnue d’utilité publique par le décret du 14 mai 1935.

Elle regroupe depuis le 27 juin 1947 les associations « La plus grande famille »et la « Confédération Générale des Familles »

Elle est agréée en temps qu’:

  •    Organisation nationale de consommateurs
  •    Association nationale d’éducation populaire
  •    Association nationale organisme de formation
  •    Association complémentaire de l’enseignement public par l’éducation nationale

Elle a pour objectifs de défendre les intérêts matériels et éthiques des familles. Familles de France est le seul mouvement familial, libre de tout lien politiqu, syndical,confesiionnel, idéologique ou géographique.Il est organiséen plus de 500 associations. Elles sont regroupées en Fédérations Départementales Familles de France sur tout le territoire. Famille de France est représentée au niveau nationnal par une fédération nationale, Familles de France.

ACTUALITÉS

  • Un projet associatif pour 2017/2018

    Les Associations adhérentes à la Fédération de Moselle se sont rencontrées pour proposer un programme

  • Vacances d’Avril

    Pour les vacances d’Avril, Familles de France ouvre les portes de ses centres sur